Il a 10 ans l’écocentre de Drummondville

Il a 10 ans l’écocentre de Drummondville
le préfet de la MRC de Drummond, Jean-Pierre Vallée, le directeur général de Récupéraction Centre-du-Québec, Daniel Lemay, et le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.Crédit photo : Courtoisie

DRUMMONDVILLE – Dix années se sont écoulées depuis la création de l’écocentre de Drummondville, le 19 juin 2017. Le nombre de visites aux installations de la rue Saint-Roch Sud est passé de 30 110 au cours de la première année complète de fonctionnement à 43 770 en 2016.

En ce qui concerne les quantités de matières et d’objets reçus, elles ont augmenté de la mise en service jusqu’à 2012, pour ensuite se stabiliser autour de 6500 tonnes métriques annuellement. Le bois et les divers matériaux de construction, les résidus verts, les métaux ainsi que les meubles représentent les quantités les plus substantielles. Bien que leur tonnage global soit inférieur, les résidus domestiques dangereux s’avèrent une composante non négligeable du bilan, puisque ces matières comportent un risque environnemental élevé lorsqu’elles ne sont pas traitées adéquatement.

« Ces statistiques montrent l’importance que revêt la présence d’une infrastructure comme l’écocentre. C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous annoncions récemment une bonification de la liste des articles acceptés et l’accessibilité aux installations le dimanche pour la période estivale, sur une base expérimentale », a indiqué le maire de Drummondville et président du comité de gestion des matières résiduelles de la MRC, Alexandre Cusson.

Un partenariat renouvelé

Au terme d’une première décennie de partenariat, la MRC de Drummond et Récupéraction Centre du Québec ont récemment conclu une nouvelle entente de dix ans qui les lie pour le financement et l’exploitation de l’écocentre.

« Cette nouvelle entente, qui inclut également la réception et le tri des matières recyclables qu’on retrouve dans le bac vert, fait en sorte que notre entreprise joue un rôle majeur dans l’atteinte des objectifs du plan de gestion des matières résiduelles de la MRC. Nous sommes très heureux de ce partenariat », a mentionné le directeur général de Récupéraction Centre du Québec, Daniel Lemay.

Les installations de l’écocentre sont accessibles gratuitement aux citoyens des 18 municipalités de la MRC. Seuls les résidus provenant d’activités domestiques peuvent y être apportés.

Il est possible de consulter la liste des matières et des articles acceptés et de connaître les heures d’ouverture en visitant le www.mrcdrummond.qc.ca/ecocentre.

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon