LÉGALISATION DE LA MARIJUANA: 5 FAITS QUE LES PARENTS DOIVENT SAVOIR

LÉGALISATION DE LA MARIJUANA: 5 FAITS QUE LES PARENTS DOIVENT SAVOIR

(EN) Comme le gouvernement fédéral compte légaliser prochainement l’utilisation du cannabis au Canada, nombreux sont les parents qui se demandent ce que cette décision signifie pour leurs enfants, surtout pour les ados. Si ces changements vous préoccupent ou si vous désirez discuter du sujet avec vos enfants, voici cinq faits qu’il est important de partager.


 

1. Seuls les adultes ont le droit de consommer du cannabis. Seuls les gens âgés de 18 ans et plus auront le droit de se procurer de la marijuana, ce qui signifie qu’il sera défendu de vendre ou de fournir du cannabis aux jeunes.

2. La marijuana ralentit les réflexes. Il est essentiel que les jeunes conducteurs comprennent que lorsqu’ils sont au volant, ils doivent être attentifs et pouvoir se concentrer. Même une toute petite quantité de marijuana peut affecter la concentration, le jugement, les habiletés motrices, le temps de réaction, la prise de décision, l’équilibre et la coordination. Après l’alcool, la marijuana est la deuxième substance la plus souvent détectée chez les conducteurs qui perdent la vie lors d’une collision au Canada.

3. Il est illégal de conduire sous l’emprise de la drogue. Il est illégal et dangereux de conduire sous l’emprise de n’importe quelle drogue y compris la marijuana. Pourtant, pas moins de 24 % des jeunes adultes estiment pouvoir conduire en toute sécurité moins de deux heures après avoir consommé du cannabis. Ceci est totalement faux tout comme le mythe selon lequel il est plus sécuritaire de prendre le volant après avoir consommé de la marijuana que de conduire en état d’ébriété.

4. La marijuana et l’alcool ne font pas bon ménage. Il est dangereux de croire que le fait de mélanger certaines drogues, comme le cannabis, avec de l’alcool peut équilibrer les effets – au contraire, cela ne fait qu’empirer la performance au volant. Bon nombre de collisions impliquant des adolescents sont causées par l’inexpérience et le manque de jugement, et si l’on associe ces facteurs avec l’alcool, le cannabis ou d’autres drogues, les résultats peuvent être désastreux.

5. Les enfants ne devraient pas monter à bord d’un véhicule dont le conducteur a consommé de la drogue. Selon la plus récente Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves, 15 % des étudiants de 7e à la 12e année ont affirmé être déjà montés à bord d’un véhicule conduit par quelqu’un ayant consommé du cannabis dans les deux heures précédentes. Expliquez à vos enfants qu’ils peuvent revenir à la maison de façon sécuritaire en vous appelant, en prenant les transports en commun ou en utilisant un service de covoiturage.

Pour en savoir davantage, consultez le site canada.ca/cannabis

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon