Levé du port du masque dès demain samedi 14 mai …on est rendu là !

Levé du port du masque dès demain samedi 14 mai …on est rendu là !
Levé du port du masque soupir de soulagement pour les commerçants, bars et restaurateurs à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

C’est donc à partir de demain, samedi à 00 h 01, que l’obligation de porter le masque en public sera retirée au Québec, bien que le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun, traversiers ainsi que dans les établissements de santé, c’est un soupir de soulagement pour les Drummondvillois, commerçants, bars et restaurateurs de la région de la MRC de Drummond comme l’ensemble des citoyens du Québec.

Levé du port du masque, soupir de soulagement pour les citoyens, commerçants, bars et restaurateurs à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, confirme qu’il ne sera plus obligatoire de porter le masque dans plusieurs lieux publics fermés ou partiellement couverts à partir de demain 14 mai à 00 h 01.

C’est donc à partir de demain, samedi à 00 h 01, que l’obligation de porter le masque en public sera retirée au Québec, bien que le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun, traversiers ainsi que dans les établissements de santé, c’est un soupir de soulagement pour les Drummondvillois, commerçants, bars et restaurateurs de la région de la MRC de Drummond comme l’ensemble des citoyens du Québec.

« Il faut faire confiance aux Québécois comme on l’a fait depuis le début de cette pandémie a exprimé le ministre Dubé en point de presse aujourd’hui. Le directeur national de santé publique par intérim a été très clair, ‘’on est rendu là’’, a également confirmé le ministre Dubé.

Levé du port du masque, soupir de soulagement pour les citoyens, commerçants, bars et restaurateurs à Drummondville © Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Dans les milieux de travail a partir de demain

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle, à la veille de leur entrée en vigueur, les nouveaux ajustements aux mesures sanitaires dans les milieux de travail.

À compter demain 14 mai, le port du masque de qualité ne sera plus obligatoire, mis à part dans les transports et les milieux de soins. Le port du masque demeure bien sûr permis et, par précaution, il reste recommandé, par exemple lors d’interactions avec des personnes à risque ou pour les tâches nécessitant un rassemblement de personnes dans un espace restreint.

Précisons que le maintien d’une distance minimale d’un mètre entre les personnes dans les milieux de travail de même que les barrières physiques ne sont plus obligatoires, bien qu’elles demeurent des pratiques recommandées. La même règle s’applique dans les salles à manger et les salles de repos. Des espaces désignés devraient toutefois être prévus pour les personnes à risque, telles que les personnes avec une maladie chronique et celles immunosupprimées.

Même lorsque le port du masque et la distanciation physique ne sont pas exigés, des masques de qualité devraient demeurer disponibles en milieux de travail, pour ainsi contribuer à protéger la santé et assurer la sécurité des travailleurs et des travailleuses.

Les employeurs ainsi que les travailleuses et travailleurs sont invités à miser sur le dialogue et la bienveillance dans cette transition tant attendue. Il est important de rappeler que la responsabilité d’identifier, de contrôler et d’éliminer les dangers et de prendre en charge la santé et la sécurité du travail incombe aux principaux acteurs des milieux de travail.

Dans les transports (avion, auto, autobus), le port du masque de qualité en continu demeure obligatoire. Aucune limite de capacité n’est applicable et la consommation de nourriture et de boissons est permise.

Le nettoyage des outils et des équipements partagés est facultatif, sauf s’ils sont visiblement souillés. L’hygiène des mains et l’étiquette respiratoire demeurent des mesures sanitaires de base. Les personnes symptomatiques et celles positives à la COVID-19 doivent continuer d’être exclues des lieux de travail

Il nous fait extrêmement plaisir de vous présenter les finalistes de l’édition 2021-2022 du Concours Élan CAE Drummond

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon