Marina Bonard accusée du meurtre au deuxième degré de son père de retour devant le tribunal à Drummondville

Marina Bonard accusée du meurtre au deuxième degré de son père de retour devant le tribunal à Drummondville
Marina Bonard accusée de meurtre au 2e degré en juillet 2019 © Crédit photo Eric Beaupré. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Marina Bonard accusée du meurtre au deuxième degré de son père, Jean Bonard, 76 ans, retrouvé sans vie dans son domicile de la rue Maisonneuve, événement survenu le 19 juillet 2019 au matin à Drummondville.

M. Jean Bonard, 76 ans, a été retrouvé sans vie dans son domicile de la rue Maisonneuve à Drummondville © Crédit photo archive Eric Beaupré. Tous droits réservés.

Accusée de meurtre au deuxième degré de son père suite à l’enquête confiée au Service des enquêtes des crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ) et au Coroner Yvon Garneau, le 23 juillet 2019, Marina Bonard, était de retour devant le tribunal dans le cadre de son enquête préliminaire au palais de justice de Drummondville.

Le Vingt55 a assisté à l’enquête préliminaire qui avait été mise au rôle à 14h jeudi après-midi où l’accusée a assisté du centre de détention par vidéo conférence alors que son avocate, Me Catherine Levasseur, a interrogé la dernière experte citée dans cette importante étape judicaire, soit la spécialiste du laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale qui a procédé à l’examen des preuves déposées au dossier d’enquête.

L’accusée a assisté par vidéo conférence du centre de détention où elle est toujours gardée en détention depuis son arrestation. C’est représentée par l’avocate Me Catherine Levasseur et de la Procureure de la Couronne Me Vicky Smith toutes deux présentes au palais de justice de Drummondville que s’est déroulée l’enquête préliminaire alors que l’honorable juge Marie-Josée Ménard entendait la témoin et procureure au dossier.

L’enquête préliminaire se conclura en janvier prochain

L’honorable juge Marie-Josée Ménard a entendu l’ensemble des témoins cités dans cette enquête préliminaire alors que quatre policiers assignés à témoigner dans cette enquête ont été également été entendus par le Tribunal dans le cadre de cette enquête préliminaire. Ceux-ci ont été interrogés sur les circonstances qui ont conduit à la découverte du corps de la victime Jean Bonard et de l’arrestation de Marina Bonard, sa fille, le 19 juillet 2019 à Drummondville.

L’enquête préliminaire se poursuivra et se conclura le 5 janvier prochain alors que l’honorable juge Marie-Josée Ménard a permis une journée supplémentaire d’audition afin de permettre à la Défense d’obtenir des compléments d’information et de preuve demandés au cours de la présente enquête par Me Catherine Levasseur.

Une ordonnance de non-publication a été ordonnée par le Tribunal afin de préserver les informations, identités des témoins appelés à la barre et du contenu des témoignages

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon