Projet de parc et énergie éolienne : la MRC de Drummond prévoit un budget de 100 000 $ pour un projet de consultation

Projet de parc et énergie éolienne : la MRC de Drummond prévoit un budget de 100 000 $ pour un projet de consultation
Énergie éolienne : la MRC de Drummond prévoit un budget de 100 000

DRUMMONDVILLE

Face à un éventuel projet de parc éolien proposé par Hydro-Québec, la MRC de Drummond adopte un budget de 100 000 $ afin de permettre la réalisation d’un projet de consultation citoyenne sur l’énergie éolienne dans la MRC de Drummond

Développement éolien au Centre‑du‑Québec  @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Face à la volonté exprimée par Hydro-Québec de tripler la production éolienne d’ici 2035, le conseil de la MRC vient de mandater l’Union des municipalités du Québec (UMQ) pour l’accompagner dans les démarches visant à prendre le pouls de la collectivité au sujet du développement de l’énergie éolienne et, s’il y a lieu, à déterminer la meilleure structure de gouvernance à mettre en place.

La MRC a clairement indiqué l’été dernier qu’elle voulait prendre son temps et bien faire les choses dans ce dossier, comme le rapportait le Vingt55 lors des annonces initiales. Tout en démontrant son ouverture par rapport à l’énergie éolienne, le conseil de la MRC juge primordial de consulter d’abord la population ainsi que ses divers partenaires. L’acceptabilité sociale et les retombées positives pour la région seront des critères importants pour nous », précise la préfète de la MRC et mairesse de Saint-Majorique-de-Grantham, Line Fréchette.

Pour sa part, interrogé sur un éventuel projet de parc éolien dans la région, le Conseiller en communication de la MRC de Drummond , confirme et précise qu’il n’y a actuellement aucun projet de parcs éoliens dans la MRC de Drummond.

Des inquiétudes et de nombreuses questions ont été exprimées par des citoyens et des représentants d’organismes en réponse à l’annonce de la MRC de Drummond.

Des citoyens et des représentants de divers organismes ont exprimé leurs préoccupations lors de cette annonce, cherchant à garantir que les fonds investis dans l’accompagnement visent à améliorer la compréhension des enjeux liés à l’implantation éventuelle d’un parc éolien dans la MRC de Drummond. Ils ont souligné l’importance de ne pas se limiter à une stratégie, un plan ou un projet axé uniquement sur l’acceptabilité sociale, comme l’ont mentionné deux intervenants lors de l’annonce.

Monsieur Richard Langelier a à son tour posé des questions sur le budget de 100 000 $ annoncé par la MRC, se demandant s’il était destiné à l’étude d’un projet concret, ou mieux promouvoir l’acceptabilité social ou encore à l’élaboration ou autorisation d’un plan pour un parc éolien.

Richard Langelier a rappelé lors de la période de question les défis rencontrés lors du projet d’implantation dans la MRC de Nicolet-Yamaska, où il y a eu peu de soutien des citoyens et une opposition marquée de la part des citoyens et des agriculteurs. La préfète de la MRC et mairesse de Saint-Majorique-de-Grantham, Line Fréchette, a assuré qu’aucun plan ou autorisation n’avait été donné à cette étape-ci, ce voulant rassurante, et que le montant voté serait utilisé pour mieux répondre aux préoccupations des citoyens.

« Nous souhaitons simplement être mieux accompagnés et en mesure de répondre de manière plus efficace aux citoyens », assure la préfète de la MRC et mairesse de Saint-Majorique-de-Grantham. Madame Fréchette a répondu aux inquiétudes de Monsieur Langelier en affirmant que justement La MRC de Drummond ne voulait pas suivre la même direction que Nicolet et d’autres MRC. Elle a souligné le besoin d’être bien informés, bien accompagnés, et d’avoir toutes les données nécessaires pour répondre au mieux aux citoyens. Un budget de 100 000 $ a été approuvé pour le dossier des énergie éolienne :dans la MRC de Drummond pour 2024,  avec un premier montant de 65 000$ de cette somme alloué à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) pour accompagner la MRC de Drummond dans sa capacité à répondre et mieux informer les citoyens explique Mme Fréchette.

Monsieur Langelier a suggéré que des experts, au-delà de ceux qui les accompagnent actuellement, fournissent des informations sur les réponses à apporter aux citoyens concernant les enjeux d’un projet éolien dans une MRC, soulignant la forte opposition dans les dossiers de Nicolet-Yamaska au cours des derniers mois.

Des enjeux soulevés pour les zones agricoles, l’environnement et l’acceptabilité sociale.

Madame Rachel Fahlman, conseillère municipale à Saint-Zéphirin-de-Courval et porte-parole de Vent d’élus, a également exprimé ses préoccupations concernant les enjeux agricoles et l’implantation des éoliennes. Elle a souligné l’importance d’évaluer les 2 % des terres cultivables au Québec et de prendre en compte les enjeux démocratiques et d’acceptabilité sociale pour un développement durable. Profitant de sa présence pour offrir sa collaboration et celle du regroupement «Vent d’élus» afin de mieux documenter et informer la MRC sur les réalités, les enjeux, et les préoccupations de la région, notamment en ce qui concerne l’eau potable et les agriculteurs, que pourrait avoir l’implantation d’un parc éolien dans la région centricoise.

Monsieur Jean Falaise a questionné la MRC sur la possibilité que des promoteurs aient obtenu des ententes ou des directives pour la MRC de Drummond, à quoi Madame Fréchette a répondu non, la MRC de Drummond n’a reçu aucune directive de la part de promoteurs avant cette consultation ou ce projet.

Le mandat confié par la MRC à l’Union des municipalités du Québec comporte plusieurs volets, précise également la préfète de la MRC en entrevue au Vingt55

Nous ne changeons pas de cap, avec cette annonce, assure Mme Fréchette. Nous avons pris notre temps, et nous continuerons de le faire, assure Mme Fréchette, comme le rapportait le Vingt55 dans l’avancé de dossier à Nicolet. ‘’Nous avons observé ce qui se passe ailleurs, et nous allons prendre notre temps précise Mme Fréchette. La consultation et l’accompagnement n’ont pas pour but de faire avancer le dossier plus rapidement, assure Mme Fréchette en entrevue au Vingt55.

Le mandat ainsi donné à l’UMQ permettra une collecte de données auprès des municipalités, la création d’un comité directeur, et le soutien à l’organisation de séances d’information.

Ainsi, à la lumière des résultats de l’exercice de consultation, le conseil de la MRC déterminera la position à adopter dans ce dossier d’un éventuel projet ou parc éolien dans la MRC de Drummond, précise Line Fréchette au Vingt55, réaffirmant que les enjeux de la région seront au cœur des décisions et des démarches de consultation de la MRC de Drummond pour les citoyens.

Énergie éolienne : la MRC de Drummond prévoit un budget de 100 000 @ Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFILE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon