Québec accorde une aide financière de 92 623 $ à La Miellerie King de Kingsey Falls

Québec accorde une aide financière de 92 623 $ à La Miellerie King de Kingsey Falls
La Miellerie King de Kingsey Falls.

DRUMMONDVILLE

Le député de Drummond–Bois-Francs, M. Sébastien Schneeberger, au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, annonce que le gouvernement du Québec accorde une aide financière pouvant atteindre un montant total de 92 623 $ à La Miellerie King de Kingsey Falls.

Cette somme servira à la réalisation de son projet d’automatisation des lignes de vinification et d’embouteillage afin que l’entreprise puisse se lancer dans la production des boissons alcoolisées à base de miel, en canette.

 « Le secteur de la transformation alimentaire est le premier secteur manufacturier au Québec, c’est dire l’importance de cette industrie pour notre économie. Le manque de main-d’œuvre est un problème qui perdure et nous devons y trouver des solutions. L’automatisation des lignes de vinification et d’embouteillage de La Miellerie va lui permettre d’élargir ses marchés et de mieux répondre à la demande des consommateurs. » – M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

« Pour une entreprise en activité depuis 2016 seulement et ayant obtenu son permis de production artisanale de boissons alcooliques à base de miel l’année suivante, La Miellerie offre déjà une belle gamme de boissons qui ont trouvé une place de choix auprès des consommateurs. L’aide financière qui lui est accordée aujourd’hui représente un levier financier qui l’aidera à relever un défi de taille. Par ce programme d’investissement, le gouvernement reconnaît le rôle majeur que joue l’industrie de la transformation alimentaire dans la croissance et la prospérité économique de notre région. Il a à cœur de la soutenir face à la forte concurrence qu’elle affronte sur les marchés. » – M. Sébastien Schneeberger, député de Drummond–Bois-Francs

 

Cette contribution financière provient du programme « Transformation alimentaire : robotisation et systèmes de qualité ». Ce programme vise à accroître les investissements en transformation alimentaire pour remédier au manque de main-d’œuvre et augmenter la compétitivité des entreprises.

Le programme peut venir en aide aux entreprises de transformation alimentaire en leur accordant une aide financière maximale pouvant atteindre 375 000 $ pour la durée du programme.

Ce programme d’investissement permet de contribuer à l’atteinte de certaines cibles de la Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde, dont :

Obtenir un investissement de 15 milliards de dollars en production agricole, aquacole, dans les pêches et en transformation alimentaire;

Doubler la superficie en production biologique en encourageant le développement d’aliments biologiques transformés ainsi que leur certification;

Augmenter la part des entreprises agricoles et de transformation alimentaire québécoises qui adoptent des pratiques d’affaires responsables.

L’industrie de la transformation des aliments et des boissons compte plus de 2400 établissements répartis dans toutes les régions du Québec où elle génère plus de 71 000 emplois. Avec des livraisons annuelles de plus de 30 milliards de dollars, cette industrie est la plus importante activité manufacturière au Québec.

 

La Rédaction
La Rédaction
CONTRIBUTOR
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment