Un peu de chaleur pour les plus démunis – Un soutien qui arrive à point

Un peu de chaleur pour les plus démunis – Un soutien qui arrive à point
Rachel Bissonnette, Directrice Générale de la Fondation de la Tablée populaire,© Photo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

L’annonce de soutien de l’ordre de 50 000 $ annoncée par le Maire de Drummondville, Alain Carrier, pour la Fondation de la Tablée populaire de Drummondville et le Comptoir alimentaire Drummond – un appui qui fera une différence significative autant pour les deux organismes que pour les usagers habituels de la Tablée populaire que les nouvelles familles qui franchissent les portes de la Tablée populaire depuis peu.

Rachel Bissonnette, Directrice Générale de la Fondation de la Tablée populaire en entrevue au Vingt55 

Les élus du conseil municipal de la Ville de Drummondville ont voté, à la séance publique du 23 novembre, le versement de deux subventions spéciales de 25 000 $ au profit du Comptoir alimentaire Drummond et de la Fondation de la Tablée populaire de Drummondville.

Contacté par le Vingt55 sur l’annonce de l’octroie de deux subventions spéciales pour les deux organismesle maire de Drummondville Alain Carrier explique qu’il a senti le besoin de répondre rapidement à la situation imposée par la pandémie dans la communauté drummondvilloise.

‘’J’ai l’habitude de me rendre à la Tablée populaire régulièrement et c’est depuis longtemps une occasion de rencontrer la directrice mais aussi de connaître et reconnaître les besoins de la clientèle’’ explique M. Carrier. ‘’La pandémie n’a pas pris ni donné de congé à l’organisme qui voit sa clientèle grandir, j’ai été à même de déceler des nouveaux visages au cours des dernières semaines, des derniers jours, précise Alain Carrier.  ‘’Des mères de famille, des hommes qui ne fréquentaient pas l’organisme arrivent maintenant avec des enfants afin de solliciter l’aide et le support de l’organisme qui a déjà peine à fournir pour la clientèle dite plus régulière, a remarqué le Maire, situation qui n’est pas étrangère à la situation imposée par la pandémie, ajoute-t-il en entrevue au Vingt55.

Une subvention importante à une situation urgente et préoccupante, précise le Maire de Drummondville

”Déjà comme citoyen, j’étais interpellé par la situation criante décrite par la directrice de la Tablée populaire. C’est pourquoi j’ai rapidement mis en place un montant aide d’urgence à même les budgets de la Ville pour soutenir les deux organismes, précise le maire appelé à commenter les deux montants d’aide apportés à la Table populaire et au Comptoir alimentaire. ‘’Une aide urgente est nécessaire, l’hiver arrive rapidement, le froid est un enjeu difficile à gérer pour la tablée qui reçoit habituellement environ 85 à 90 personnes par repas. ‘’En raison de la Covid, tout comme les restaurants, l’organisme ne peut accommoder sa clientèle sur place comme elle le faisait jusqu’à tout récemment. Les usagers doivent attendre dehors parfois plus d’une heure pour avoir leurs repas et service, il m’apparaissait donc urgent de prendre les choses en main et offrir les moyens à l’organisme d’accueillir au moins adéquatement et au chaud la clientèle qui vit bien souvent déjà dans des conditions d’itinérance, de pauvreté ou de besoins ou détresse psychologique.

Une aide demandée aussi de la part des entreprises ou de ceux qui peuvent le faire

Le maire a également lors de l’entrevue téléphonique appelé les entreprise et citoyens capables d’aider, de le faire. En effet, Alain Carrier a invité également les hommes d’affaires de la région afin d’aider et répondre aux besoins des organismes et la clientèle en ces temps difficiles pour bon nombre de citoyens, citoyennes et familles moins favorisés qui sont touchés par le contrecoup de la pandémie ou différentes situations.

La directrice de la Tablée populaire heureuse de voir l’implication du maire et de la Ville de Drummondville

C’est en effet le constat que nous faisons, confirme Rachel Bissonnette, Directrice Générale chez Fondation de la Tablée populaire en entrevue au Vingt55. La pauvreté, l’itinérance ou la détresse se fait grandissante en raison, entre autres, de la pandémie. ‘’Dès la première vague, nous avons vu les besoins et la clientèle changer et grandir, les besoins aussi, les moyens autant financiers qu’en personnel pour venir en aide aux plus démunis s’est aussi fait grandissant, précise Rachel Bissonnette. Nous sommes passés de 80 personnes par repas à plus d’une centaine maintenant dans des conditions socio sanitaires plus complexes. ‘’C’est une peu comme si nous devions restreindre un citoyen à sa cuisine, pour nos clients ici, c’est leur milieu de vie, nous leur offrons un abri à la chaleur, des repas mais aussi des blocs sanitaires et du support moral et psychologique, un peu comme une grande famille. C’est donc oui une aide et un soutien qui arrivent au bon moment, précise Rachel Bissonnette, saluant l’initiative du Maire Alain Carrier.

L’appel à l’aide et au soutien est aussi très apprécié. L’organisme rappelle que tout don ou support fait une différence importante pour l’organisme oui mais surtout pour la clientèle qui en aura grand besoin au cours des prochains jours, des prochaines semaines et mois et invite les gens à utiliser le lien Je donne – Fondation de la Tablée populaire (fondationtablee.org) pour soutenir l’organisme l

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon