Intoxiqué et à pleine vitesse sur un stationnement en chantier

Intoxiqué et à pleine vitesse sur un stationnement en chantier
| © Photos Éric Beaupré. Tous les droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le conducteur d’une automobile a fait une entrée plutôt remarquée et dangereuse dans un stationnement en chantier situé sur la rue Saint-Roch sud à Drummondville, ce mardi matin 4 décembre.

En effet, selon des témoins, le propriétaire d’une Hyundai est entré à près de 70 km/h dans un chantier à même le stationnement d’une entreprise.

«La rue Saint-Rock Sud bifurque à cet endroit et il n’a jamais réalisé qu’il n’était plus sur la route et il a foncé dans le stationnement à très haute vitesse», explique un témoin.

Coincé dans un cul sac par un travailleur vigilant

«Constatant que le stationnement et le chantier ne débouchaient nul part et qu’il n’était plus sur un chemin public, le conducteur a tenté de faire demi-tour en effectuant quelques manoeuvres tout aussi dangereuses et risquées à travers les équipements et le chantier», estime le travailleur rencontré par le Vingt55. «J’étais inquiet pour ma sécurité et celles des autres travailleurs.» explique un autre employé.

Devant les manœuvres dangereuses et erratiques du conducteur, le travailleur, témoin de la scène, craignant que le conducteur ne cause un accident et blesse quelques-uns des travailleurs sur le chantier, a réussi à l’aide d’un chariot élévateur, à coincer le véhicule et le conducteur au fond de la cours, l’empêchant d’aller plus loin ou de quitter les lieux.

«En état d’intoxication et mêlé comme un jeu de carte!»

Le témoin a tenté d’obtenir les explications du conducteur .

«C’est un homme dans la vingtaine visiblement intoxiqué et mêlé comme un jeu de carte qui m’a demandé s’il était à l’intersection des rue Jean-de-Brébeuf et Saint-Joseph, explique ce témoin. Selon mes calculs il était à près de 8 km de là», explique le bon samaritain qui a contacté les autorités de façon préventive, pour s’assurer des capacités du conducteur délinquants.

«C’est inquiétant de réaliser qu’il conduisait visiblement intoxiqué et mêlé à ce point. C’est l’heures des écoliers, Dieu seul sait les dommages qu’il aurait pu faire ce matin au volant de cette voiture et dans cet état.» s’indignait le travailleur qui venait de mettre fin à la cavale du conducteur.

Fortement intoxiqué par l’alcool

Les policiers de la Sûreté du Québec appelés sur place ont constaté la situation et avaient des motifs raisonnables de croire que le conducteur conduisait sous l’influence de l’alcool et ils ont procédé à son arrestation sur le champ.

La sergente Aurélie Guindon confirme que le conducteur de 27 ans avait un taux d’alcoolémie avoisinant le double permis par la loi.

Le conducteur délinquant pourrait faire face à diverses accusations de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool et de conduite dangereuse.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment