Les employés syndiqués de la SEPAQ, sont en grève depuis ce matin

Les employés syndiqués de la SEPAQ, sont en grève depuis ce matin
Les employés syndiqués de la SEPAQ © Photo et Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Une dizaine d’employés en moyen de pression font du manifeste depuis 7 h ce matin, devant l’entrée du camping des Voltigeurs situé sur la rue Montplaisir, le long de l’autoroute 20 et en bordure de la rivière Saint-François à Drummondville.

 Frédérick Dagenais, président régional Centre-du-Québec Estrie et Mauricie SFPQ, en entrevue au Vingt55.

Jacques Caron, président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), a fait savoir hier par voie de communiqué qu’une nouvelle offre salariale avait été déposée, croyant à une avancée sérieuse dans les négociations. Offre qui a été jugée insuffisante par les syndiqués, explique Frédérick Dagenais, président régional Centre-du-Québec Estrie et Mauricie SFPQ, en entrevue au Vingt55.

 Frédérick Dagenais, président régional Centre-du-Québec Estrie et Mauricie SFPQ, en entrevue au Vingt55.

‘’Des iniquités importantes pour les travailleurs saisonniers’’

En entrevue au Vingt55, M. Dagenais explique :‘’On s’appauvrit en travaillant à la SÉPAQ. De nombreux travailleurs gagnent entre 13 $ et 14 $ de l’heure; une iniquité importante par rapport au coût de la vie pour des travailleurs saisonniers qui œuvrent dans un milieu touristique important‘’. « Oui, les travailleurs et employés ont à cœur de bien servir les usagers et vacanciers, mais pas au détriment de nos conditions de travail et salariales, fait valoir le président régional de la SFPQ’ ».

Les employés syndiqués de la SEPAQ © Photo et Vidéo Éric Beaupré Vingt55. Tous droits réservés.

Négociations, retour à la case départ :

Devant les négociations qui achoppent, retour à la case départ pour les travailleurs et partie employeur.

La Sépaq s’engage à poursuivre les négociations afin de trouver le plus rapidement possible un terrain d’entente, selon M. Caron.

En cas de débrayage et poursuite de la grève par les employés, la direction de la SÉPAQ devra mettre en place une stratégie afin de maintenir les parcs accessibles au public. Pour le moment, il est impossible de prévoir et assurer que tous les services pourront être fournis aux vacanciers et visiteurs.

Les vacanciers sont invités à consulter le site Internet de leur destination afin de connaître les détails sur la situation et des services qui seront disponibles ou non sur les différents sites de la Sépaq.

 

Éric Beaupré
Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Populaire en ce moment

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon