Prévention du suicide – La chronique de Julie | La «magie de Noël», tu y crois toi?

Prévention du suicide – La chronique de Julie  | La «magie de Noël», tu y crois toi?
© Photos : Éric Beaupré. | Tous droits réservés.

CHRONIQUE DE JULIE

Évidemment que j’y crois! Quand j’écris mes chroniques, je parle bien souvent de la souffrance humaine, de la détresse psychologique… bref, de la noirceur. Par contre, des personnes qui s’impliquent et font la différence, en semant des petites graines d’espoir et des rayons de lumière, il y en a partout.

Prenez Martin, par exemple, qui s’engage année après année pour la Guignolée. Il embarque toute sa p’tite famille dans le projet, car il sait à quel point c’est important et que ce petit geste peut faire la différence pour de nombreuses personnes, et pas seulement à ce temps-ci de l’année!

Ensuite, il y a Marie-Andrée qui organise consciencieusement les cannages reçus. Elle aime vraiment aider à la préparation des paniers de Noël et elle connaît très bien la valeur de ces denrées pour ceux et celles qui les reçoivent.

Il ne faut pas oublier l’implication d’Aurélie, Sacha et Carl qui forment une équipe pour Nez Rouge. Ils prennent le temps, même en fin de session, car ils savent à quel point ce service est important afin d’assurer un retour en sécurité pour tous ces gens qui célèbrent le temps des Fêtes.

J’allais oublier Anne-Marie, sur le coin de la rue, bien emmitouflée dans son gros manteau. Gare aux voitures qui feront leur arrêt, elle est prête! C’est à son tour d’amasser des fonds pour mettre un peu plus de magie dans le Noël de plusieurs enfants.

Finalement, il y a aussi Jeanne, fébrile de contribuer personnellement au Noël d’un enfant pour qui la vie n’est pas très drôle ces temps-ci. Elle prépare un cadeau juste pour lui qu’elle remettra à un organisme qui l’offrira à sa p’tite famille.

À ce temps-ci de l’année, un peu partout dans la région, des activités de toutes sortes s’organisent grâce à la générosité de nombreuses personnes qui donnent de leur temps! Et ça, c’est sans oublier tous ces petits et grands gestes ou dons qui sont faits dans l’anonymat le plus complet et dont on entend à peine parler!

Alors oui, j’y crois! Parce que je crois en la générosité et l’entraide et que, même si je sais qu’elles sont présentes tout au long de l’année, il y a un petit quelque chose dans le temps des Fêtes qui donne encore plus le goût d’aider et de faire partie de quelque chose de plus grand que soi… Ne serait-ce pas ça au fond la Magie de Noël?

MERCI de me suivre dans mes chroniques, en mon nom et au nom du Ceps Drummond, je vous souhaite un temps des fêtes doux et agréable. Prenez soin de vous, de vos proches, on se revoit en 2019!


Pour être mieux outillé à gérer ce genre de situations, il existe la FORMATION SENTINELLE, qui est offerte gratuitement par tous les Centres de prévention suicide du Québec. Pour plus d’informations à ce sujet, appelez-nous au Ceps Drummond au 819 478-5806.


Je suis là.#onjase.

Julie Ouellet
Julie Ouellet
CHRONIQUEUSE
PROFIL

Les derniers articles

Populaire en ce moment