François Nault est décédé quelques heures après avoir reçu une sentence d’emprisonnement de 7 ans

François Nault est décédé quelques heures après avoir reçu une sentence d’emprisonnement de 7 ans
Le Drummondvillois François Nault récemment sentencié à Drummondville© Crédit photo Eric Beaupré / Vingt55. Tous droits réservés.

DRUMMONDVILLE

Le Drummondvillois François Nault récemment sentencié pour des gestes à caractères sexuels a attenté à sa vie alors qu’il se trouvait en détention et incarcéré pour une sentence de 7 ans, le décès du Drummondvillois a été confirmé jeudi en fin de journée .

En effet, selon les informations obtenues par le Vingt55 François Nault a attenté à sa vie quelques heures après avoir été admis au centre de détention de Sorel.

Reconnu coupable d’abus sexuels sur une enfant de moins de 14 ans au terme d’un procès devant jury au palais de justice de Drummondville, François Nault a été conduit au centre de détention de Sorel lundi, en fin de journée. Nault a été reconnu coupable des agressions sexuelles commises sur sa propre fille, mais avait également reçu une peine d’emprisonnement de 7 ans pour les gestes reprochés. C’était une deuxième sentence d’emprisonnement pour l’accusé concernant des gestes en semblable matière.

Selon les informations obtenues par le Vingt55, le détenu a été retrouvé inanimé dans une cellule le mardi 21 juin, vers 14 heures, soit moins de 24 heures après avoir reçu une sentence de 7 ans d’emprisonnement. Selon les premiers éléments d’enquête, aucune implication d’un tiers ne serait contributive au décès du détenu.

Toujours selon les informations obtenues par le Vingt55, les manœuvres de réanimation ont été prodiguées par le personnel du centre de détention. Nault a été conduit au centre hospitalier, où son décès a été confirmé quelques heures plus tard.

Mylène Nault, a également été informé et a également confirmé le décès au Vingt55, celle-ci n’a exprimé que quelques mots, soit de confirmer que celui-ci était décédé, sachant cependant que justice avait été rendue dans son cas et que, celui-ci aura passé la fin de ses jours en prison pour les gestes commis.

La Sûreté du Québec a été informée et saisie du dossier concernant l’événement. Le dossier suivra la procédure habituelle lors du décès d’un détenu en milieu carcéral.

Le Vingt55 rappelle que le CEPS de Drummond est présent pour les personnes présentant des signes de détresse ou encore pour soutenir les personnes endeuillées ou touchées par le décès d’un proche.

Votre section vidéo d’information locale – Vingt55 

Éric Beaupré
PHOTOREPORTER
PROFIL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

Les derniers articles

Faits divers

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

facebookyoutube-icon